Rechercher
  • Amelia Melodiadestrellas

MOoN Time. Menstruation.

Le temps des lunes encore.

Quand la pleine lune se pointe dans mes eaux profondes.

Et je peux sentir cette partie de moi attaché à me sentir pouet…

Et J’avoue que c’est une dévotion de rester connecté à l’amour et de ne pas. me faire enfouir par l’inflammation, les crampes et les balancements de mon mental.

Je me donne la permission de ressentir mon pouet mais dans la justesse entre ressentir et devenir pouet et me laisser crouler dans mon trou noir infini.


( Quand je parle de lune, je parle de menstruation..Mais comme ça vient naturellement avec le cycle de la lune et que ça bouge mes fluides.. j’aime mieux appeler ça mes lunes… et en toute transparence menstruation est un mot que je trouve laid. Comme si ce mot n’honorait pas le miracle du sang de vie )

Chaque fois, ça m’enseigne.

Un temps d’introspection, de connexion profonde, de lenteur et douceur.

C’est différent pour chaque femme. C’est différent à chaque mois.

Apparemment, quelques-unes ne ressente rien… Alors que d’autres se sentent trop!

Je pense que peut-être nous devrions toutes connecter et honorer ce cycle naturel et puissant.Et arrêter de porter tellement de honte à propos de nos lunes!

Tout ça pour dire.

Je pensais; pourquoi suis-je programmé qu’à chaque fois que mes lunes s’en vienne, je m’associe à me sentir moche, pas d’énergie et que j’appréhende une expérience pas le fun?

Je sais que les hormones jouent un rôle important.

Mais aussi, ce qui remonte c’est la façon donc mon cycle menstruel m’a été présenté; vraiment pas d’une façon nourrissante attirante et plaisante.

Et que peut-être si c’était apporté d’une façon avec un peu plus d’amour et de soin,

peut-être que mon expérience serait différente.

Pourquoi est-ce qu’on parle de ça comme étant gluant, dégoutant, douloureux et achalant?

Surement parce que nous sommes déconnecté de notre nature profonde.

Et j’écris sur ça parce qu’il est temps d’éduquer nos filles!

Elles sont porteuses de vie, de notre évolution.

Si les femmes ne sont pas connectées à ce cycle qui purifie et donne naissance…

Alors pourquoi sommes nous surpris de vivre dans un monde à l’envers ?

Nous venons d’une place incomprise, mal-honorer remplis d’honte et de culpabilité.

Et je ne dis pas que c’est la cas pour tout le monde…

Mais je nous souhaite de réfléchir sur ça.

( et je ferai un autre post sur ‘’faire l’amour’’.. l’acte qui apporte la vie sur Terre.)

Je sais que les choses changent et je ne crois pas qu’il faut copier le passé…

Et je sais que petit à petit, nous changeons les choses…

Je sais qu’il est parfois difficile de s’offrir du temps de repos, du temps à ne pas travailler…

Mais peut-être pouvons-nous nous laisser inspirer par les tribus qui ont marchés avant nous, plus alignés avec la nature.

Elles avaient des loges de Lune, ou les femmes dans leurs cycles allaient pour prendre du temps pour elles. Pour connecter à elles-même, à la terre, pour qu’elles puissent offrir et prier pour leur vie et celles de leur peuple en donnant leur sang de vie à la terre, en remerciant pour leurs corps, leur essence féminine, la vie.

Alors avec la lune, elles regardaient leurs prières prendre vie.

(ma compréhension résumé médiocrement en quelques lignes…)

Tu sais,

Je n’étais pas préparé pour mes menstruations, et je ne blâme personne ici.

Le point n’est pas de te faire sentir mal ou coupable…

Le point est; Il est temps de changer l’histoire!

Commençons petit à petit, en honorant d’abord nos propres lunes.

Ensuite, partageons avec notre famille, notre entourage et rendons le sujet moins tabou!

Ressens pour toi-même, au-delà de ce que tu t’es fait dire,

Prends le temps d’écouter,

Qu’est-ce que tes lunes t’enseignes?

•••

Je me souvient de ma première fois,

J’étais dans le OH MY GOD, qu’est-ce que je suis supposé faire…

Mon amie criant de l’autre côté de la porte de prendre un tampon ou une serviette sanitaire…

Moi, pas vraiment connaissante de comment ça marche, me battant avec la chose tropdeplasique.

Et puis, voilà.

Je pouvais maintenant donner naissance!

Mais, comme si rien ne s’était passé. Pas de passage, de cérémonie…

JUste ce que je pensais être du sang dégoutant qui sortait de mon vagin.

En me sentant un peu sale… peut-être grâce à tout les produits chimiques étant collé sur ma fleur.

Oh, j’ai eu droit à un blabla.

À l’école.

Par notre prof d’éducation physique MASCULIN de 50 ans.

Il a prit toutes les filles de notre année et nous a expliqué comment utiliser un tampon ( après mon épisode chez mon amie..)

RIDICULE!

C’est notre responsabilité en tant que femme de partager la beauté et le RAWness de ce cycle de vie!

Et je ne sais pas comment.

Mais si tu as l’élan d’en parler ou d’organiser de quoi par rapport à ça, GO!

Nous avons besoin d’en parler, d’éduquer.

Nous avons besoin de ces rites de passages!

Quand je suis MENSTRUÉ.

Je ne suis pas MONSTRUÉ.

Je suis plus sensible, plus consciente de mes énergies.

Ça bouge différemment dans mon corps et je suis connecté plus profondément à la Terre.

Je sens qu’il n’y a pas de place pour perdre de l’énergie dans les jeux de l’égo ou dans le blabla inutile.

Je ne porte pas mes gants blanc pour te dire ce que je pense.

J’ai peut-être moins de patience envers les façons destructives de se comporter…

Et je sais qu’en développant plus de douceur et de compassion envers moi-même et mes lunes, j’aurai plus de douceur et de compassion envers toi et dans ma façon de m’exprimer.

Et ce n’est qu’une réflection du mois qui vient de se passer, un nettoyage.

C’est aussi parce que j’ai besoin d’espace pour me connecter, écouter et prier.

Et je sais que les hormones jouent un gros rôle! ( Livre; Beyond the pill by Jolene Brighten)

Et nous sommes un peu en problème avec tout le plastique, le wifi et notre façon de vivre, loin de la nature et de notre souffle…

Alors on bloque, stagne énergiquement et on fait face à des im-balances…

Surtout que la plupart d’entre nous on été naïve avec la pilule contraceptive.

()

Mais bon, si on arrêtait de justifier le passé, et qu’on prenait responsabilité du présent.

Prête à honorer tes lunes?

D’en parler?

D’évoler en tant que société?

Comment est-ce que tu crois qu’on va changer les choses?

Tu ressens l’appel aussi?

QU’est-ce que ça veut dire pour toi avoir tes menstruations?

Comment est-ce que tu réagis quand les femmes autour de toi ont leur lune?

Avec amour!

A.

******

Psit; Je suis vraiment fière et reconnaissante pour mes soeurs et le mouvement de MADAME L’OVARY

qui rende accessible des façons saines et harmonieuses avec la terre de prendre soin de nos menstruations.

https://www.facebook.com/mmelovary/

Et

MOONSISTARS;

qui rock la r’évolution de la femme; https:

//www.facebook.com/MoonSistars/

<3

#menstruation #femme #évolution #cycle #lune #harmonie #tabou #sangdevie #ritedepassage #authentique

This Moon time again.

where the fullness of the moon comes and moves my deep water

And, I can feel a part of me clinging to feeling crapy…

And I have to work hard to stay devoted to feel love and to not get swallowed by the inflammation or cramps or moods.

I give myself permission to feel the crapiness but its the rightness between feeling it or becoming it and letting it sink me til the no bottom dark pit.

( when I speak about Moon time I speak about menstruation.. but like it comes naturally in sink with the moon, and it rise within.. I rather call it moon time.. plus lets be honest menstruation is quite an ugly word. that doesn’t give justice to the miracle of mooning)

Each time it’s teaching me a lot

this time of introspection, this time of deep connection, this time of slowing down.

It’s different for every woman. And it’s different every month.

Apparently some don’t even feel anything and others might feel ‘’ too MUCH’’

However.. I think maybe we should all be connected to that natural and powerful cycle and honor it in some ways.

Stop carrying so much shame about it!

All that to say,

I was thinking, why am I trained in that way that each time my moon comes a part of me associated it with not fun, low energy ?

Might be cause its a bit true, hormones and stuff..

But also it came to me that the way Menstruation was presented to me

was not super appealing fun time experience…

and that maybe if it would have been explained to me in a more noble and loving way… Maybe my experience would be different.

Why did we call that gross, painful, annoying, in the way ?

Most likely cause we were disconnected from our own nature.

And I’m calling this out for us to educate our daughters!

They are the life carrier of our evolution.

If the women are not connected to that cycle that purifies and give birth…

Why are we wondering why life is going so weird right now..

we come from a dishonoured shameful stuck guilty place.

And I am not saying it’s like that for everyone..

And I’m not fatal here. I just want us to reflect a bit.

(And I will write another post about the act of making love…

the act that bring life to this planet.)

I know things are changing and I am not saying we need to do like in the past.. I know it’s little by little and that perhaps it’s hard to take time off work..

But I feel we could get inspired by the tribes who walked before us more align with nature, more harmonious.

They had moon lodge, where women in their moon would go and take time off to connect to them, connect to the earth so they can do their offerings, praying for their life and for their people as they gave their blood of life to the earth, giving thanks for this body, for this feminine essence, for life.

So that with the moon , they can see their prayers grow.

( my understanding resume badly in a couple sentences.. )

You know,

I wasn’t prepare and I am not blaming anyone here

the point is not to make you feel bad about not doing it properly..

The point is ; lets use the now to change the story.

Let’s start, little by little, to honour first our moon time

than to share with our beloved family and surroundings why and how we do and feel.

Experience it for yourself, beyond what you’ve been told, take time to listen, what is it teaching you?

•••

I remember the first time,

being like omg, what am i supposed to do…

my friend screaming on the other side of the door take a pad or a tampon..

me not really knowing how this works, fighting with the everstickyoverplastic thing.

Than that was it. I had become able to give birth.

Yet, everything normal, no passage, no talk, no,..

just what I tough as blood coming out of my vagina.

feeling some kinda dirty perhaps to have those chemicals so close to my heart.

Oh. I had one talk.

At school.

By our 50 years old Male physical education teacher.

He took all the woman and spoke to us a bit about how to use a tampon.

RIDICULOUS!

This is our responsibility woman to share the beauty and the rawness of this cycle of life.

And I am not sure how to.

But if you’ve been having the call to do something please now it’s time.

we need you to speak up to show up to educate.

We need back those rhythms of passage.

When I am in my moon.

or in my mood my roommates would say.

I am not monstruated, I am menstruated.

I am more sensitive, more aware of my energy,

it’s moving differently and it’s connecting me deeply to the earth.

Feels like there is not place or energy to loose about ego game or talk or bullshit.

I might not wear my white gloves anymore to tell you what I feel, think or sense. I may have less patience for your destructive behaviors…

And I know I have to develop more softness and compassion to myself and my moon to offer more softness and compassion to you and with this way of expressing myself.

But it’s all just reflections of our month.

It’s also cause I need space to connect, listen and pray.

And I know there is the whole hormones game kicking in. ( Book; beyond the Pill by Dr. Jolene Brighten)

and we are a bit lot fucked by plastics and wifi and out of sink with the way of living far from nature and our breath so it comes and play blocages of energy and stagnation and imbalance…

I know most of us has been also fooled and fucked by the pill too.

( )

But beyond, if we stop justifying the past, than we rewrite the story.

Ready to honor the moon time ?

And to speak about it?

and to evolve as society?

How you think we should go about it?

You feel the call too?

What does it mean to you to have your moon?

How do you deal when woman around you are mooning?

with love.

A.

psit;

I am so proud and grateful for my sisters and the Madame L’ovary movement for natural way to take care of our precious menstruation.

<3

#moontime #menstruation #pms #woman #evolve #evolution #moon #sacredblood #risingfeminine #authenticity #taboo #riteofpassage

130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout